1er Janvier 2021


2021, année zéro de la vaccination 

Le jeudi 17 novembre, lors d’une séance interne de notre Académie, Max Lafontan nous a présenté une synthèse de ce qu’il avait pu savoir et comprendre de la Covid 19. Il propose là quelques connaissances validées, et ouvre des perspectives.  C’est un exposé, extrêmement clair, qui semble pouvoir être utile pour quiconque.

CORONAVIRUS & la COVID-19 (Max Lafontan)

(Vous pouvez aussi télécharger ici le fichier PowerPoint)

L’ACADÉMIE DE TOULOUSE ET LA COVID 19

                                      Par Yves Le Pestipon

Voilà presque une année que nous sommes environnés par un dangereux virus, qui contraint toutes nos activités, met à mal la santé de certains d’entre nous, et nous interroge.

L’Académie des Sciences et Belles-Lettres de Toulouse a mis en œuvre pour ce qui la concerne, toutes les décisions gouvernementales. Elle a renoncé, dès mars dernier, aux conférences internes et aux conférences publiques qu’elle avait programmées. Par mesure de précaution, elle n’a organisé qu’une seule réunion, à effectif très limité, en salle Clémence Isaure à l’automne, pour la réception des tableaux remis par la famille Gèze. Elle ne prévoit aucun « Mardi d’Assézat », et aucune « Grande ouverture » pour le premier trimestre 2021. Elle envisage de faire, par Zoom, comme elle a déjà commencé à le faire, des réunions internes.

C’est toute l’activité et la visibilité de notre Académie, qui sont affectées. L’épidémie de la Covid 19 vient contredire notre volonté et notre ambition de travailler à échanger entre nous des connaissances validées par une pratique critique, et de diffuser des connaissances validées vers le public. Elle nous a, par exemple, conduit à décaler un colloque qui s’annonçait prémonitoire sur les Zoonoses. C’est très regrettable, car cela intervient à un moment où nous avons particulièrement besoin de réfléchir ensemble, par-delà les barrières disciplinaires, et de contribuer à faire connaître aux personnes, qui assistent régulièrement, aux conférences salle Clémence Isaure, les données produites par les diverses disciplines scientifiques. La Covid 19 vient nuire à l’esprit des Lumières. Elle le rend aussi très nécessaire en ces temps où prolifèrent les obscurantismes. 

Nous nous sommes efforcés de maintenir une activité par le biais de notre site internet. Des textes ont été publiés. Les synthèses que Max Lafontan a rédigées sur la Covid 19 ont pu être lues par un grand nombre d’individus. Nous poursuivrons et amplifierons ce travail.

Nous avons aussi beaucoup échangé entre nous par les chemins électroniques, le plus souvent. Ce qui a frappé la plupart de nos membres, c’est le succès, vraiment bouleversant, dans la société, de thèses scientifiquement fausses, où se mêlent des opinions politiques, de l’ésotérisme, des ambitions personnelles, et des ressentiments. Il nous semble que ces thèses, qui constituent une idéologie, c’est-à-dire un bric-à-brac socialement efficace d’idées, et qui répondent manifestement à des besoins, font un grand mal à nos sociétés, en ce qu’elles fournissent des prétextes pour faire n’importe quoi, substituent à la recherche scientifique la recherche du nombre de vues sur internet, et qu’elles démoralisent.

Les articles de Max Lafontan montrent clairement que l’épidémie de Covid 19 est grave, qu’il ne s’agit pas d’une « grippette », et qu’elle ne résulte pas du complot de quelques milliardaires plus ou moins juifs et du Big Pharma…  Tel est l’avis, je crois, unanime des membres d l’Académie des Sciences et Belles-Lettres de Toulouse, qui ne peut qu’encourager les citoyens à affronter la difficulté, à appliquer au mieux, durablement, les conseils de distanciation sociale, et à apporter leur soutien lucide à l’effort mondial de recherche scientifique sur une maladie qui nous implique tous.