2021, année zéro de la vaccination


30 Avril 2021

29 Avril 2021

Enregistrement de la conférence interne de Mme Aline TOMASIN :

Les chemins de Compostelle – Histoire et actualité

26 Avril 2021

EXPLORATIONS SUR PLACE : La Boule

« Explorations sur place » est la nouvelle émission de Radio Radio, proposée par Yves Le Pestipon et Sarah Authesserre et diffusée une fois par mois le samedi à 16h (créneau A SUIVRE).
Chaque mois, ils partent à l’aventure, tels Winnie l’Ourson et Porcinet dans leur parapluie renversé, explorer un lieu très proche et incongru pour en révéler à l’auditeur curieux ses trésors méconnus. 

64 ans que Yves Le Pestipon rêvait d’entrer dans la Boule, cet atome géant qui abritait jusqu’en 1991 le plus puissant microscope électronique du monde, inauguré en 1959 par Charles de Gaulle.


5, 4, 3, 2, 1 ! On quitte la Terre, on quitte le boulodrome adjacent « La Boule d’argent » pour une Exploration sur place dans l’infiniment petit, un voyage poétique sur les traces de Gaston Dupouy, fondateur de ce laboratoire de légende à l’esthétique martienne (aujourd’hui le CEMES)
Avec : Christian Joachim, Jean-Pierre Launay, Virginie Serin, Peter Hawkes et la participation de Guy Molenat et Cécile Marcelot.

25 Avril 2021

Le « mot du Président » 

Que ma joie demeure !

Un des morceaux les plus illustres de Jean-Sébastien Bach s’intitule, dans sa traduction française, « Jésus que ma joie demeure ». 

Peu importe ici que la traduction soit inexacte. Demeurent l’idée, et le vœu : que ma joie demeure ! 

Ce vœu est important en cette époque d’épidémie. Il l’est en particulier, pour notre Académie 

Les raisons d’abandonner la joie sont nombreuses. Plus de rencontres en présence réelle, plus  d‘échanges autour de quelques idées, plus de conférences et d’exposés qui nous instruisent, nous rendent sans doute plus lucides sur le monde et sur nous.  Le « Salon rouge » de notre Académie avec ses portraits silencieux, son lustre en verre de Venise, est resté vide depuis plus de douze mois. La Salle Clémence Isaure n’a pu accueillir les voix de savants, les questions et les objections des publics, les colloques, les rencontres, les cérémonies et les spectacles que nous organisions avant que certain virus n’agite ses spicules. 

Bach cependant a retenti récemment devant Clémence Isaure. L’Ensemble Baroque de Toulouse est venu enregistrer quelques vidéos les 15 et 16 avril. Cela a permis d’entendre monter dans l’hôtel d’Assézat quelques chants, des airs de violons, un peu de hautbois d’amour… Cela faisait chaud au cœur. Moment d’espérance. 

L’Académie est une « belle endormie », pas si endormie que cela, au demeurant :  elle travaille en profondeur à son avenir Elle réfléchit à son règlement intérieur, à la structure de ses prix, aux nouvelles personnalités qui viendront la rejoindre, aux colloques futurs, aux partenariats qui se dessinent, aux événements qu’elle va organiser, et auxquels elle va participer… Molière nous attend en 2022. Dante nous espère à l’automne 2021. La Fontaine s‘annonce. Un colloque à Montauban devrait réunir à l’automne l’ensemble des académies du Sud-Ouest. Le colloque sur les zoonoses que nous avions envisagé avant l’épidémie, et qui semble rétrospectivement prophétique, finira bien par se tenir. Nous avons enrichi, et nous enrichirons, notre patrimoine. Grâce à la numérisation de nos documents, nous avons facilité le travail des chercheurs. Surtout, l’épidémie et la dureté qu’elle nous impose nous ont invités, et nous invitent à méditer, à refonder les raisons de notre action, à vivre mieux notre joie de vivre. 

II ) Photos pour enregistrement Ensemble baroque de Toulouse

Les 15 et 16 avril, l’Ensemble Baroque de Toulouse est venu enregistrer des vidéos salle Clémence Isaure. Il s’agissait de donner à voir et à entendre plusieurs instruments baroques : beaux moments de musique et de travail. Les vidéos seront bientôt disponibles en ligne. 

III ) Annonce des publications de « Cette année-là ».

La collection « Cette année-là, poursuit son travail de publication. Année après année se construit ainsi, par le travail de plusieurs historiens, dont certains sont de l’Académie, une image renouvelée de l’histoire de Toulouse.

Catalogue « Cette année-là » 

IV ) Annonce de la publication du Pléiade La Fontaine 

Un tirage spécial de la Bibliothèque de La Pléiade : Fables de La Fontaine 

Cette année, du quatre centième anniversaire de la la naissance de La Fontaine, la Pléiade sort une  nouvelle édition des Fables. La Préface en est de notre président, Yves Le Pestipon. « Un bijou de savoir et de belle humeur » selon l’avis d’Éric Orsenna. 

Fables de Jean de La Fontaine

24 Avril 2021

Nous avons le plaisir et la fierté de vous annoncer la parution d’un nouveau volume de la collection La Pléiade consacré aux Fables de La Fontaine. C’est à notre président Yves Le Pestipon qu’a été confiée la responsabilité d’ordonnancer et de préfacer ce volume.

13 Avril 2021

Enregistrement de la conférence donnée par Laurence Gamet-Payrastre :

« Les effets cocktail des pesticides : une toxicologie émergente. »

8 Avril 2021

3 Avril 2021

Exaltez Bach, salle Clémence Isaure :

Au mois d’octobre 2020, des musiciens de l’Ensemble Baroque de Toulouse ont enregistré un « teaser » pour leur futur programme Exaltez Bach. Belle occasion d’entendre de la belle musique et de voir la salle Clémence Isaure… sans ses chaises. 

De nouvelles « Premières Phrases » en ligne. Elles sont proposées par Yves Le Pestipon, à partir de petites émissions diffusées sur la radio toulousaine Radio Radio. L’auteur présente dans chacune d’entre elles, la première phrase d’un chef d’œuvre de la littérature française (le plus souvent). Ce sont des analyses détaillées en huit minutes environ qui permettent de lire et relire à l’infini ces premières phrases, et les œuvres qui les suivent.

Un poème visible de Y. le Pestipon pour répondre à une démarche initialisée par l’association « Luciole Université » àl’occasion du Printemps des Poètes 2021. Le Thème était « Le désir ».

Notre confrère Jean Marc Moschetta publie un intéressant ouvrage chez Mame :  La question posée celle du statut théologique des objets de la technique. Il s’inspire de la philosophie de Gilbert Simondon (Du mode d’existence des objets techniques) et du théologien luthérien Jürgen Moltmann, sans oublier le paléoanthropologue-théologien jésuite Pierre Teilhard de Chardin.

30 Mars 2021

Enregistrement de la conférence donnée par Christine Brefel-Courbon :

« La maladie de Parkinson : Quoi de neuf docteur ?

NB : La qualité de l’enregistrement n’est pas au niveau de la qualité de la conférence, mais nous progressons !

25 Mars 2021

Alain BOUDET – Conférence Interne (Zoom)

Mutations récentes des comportements alimentaires. Nouveaux services alimentaires.

24 Mars 2021

Deux publications de notre confrère Bernard Meunier :

Nous pouvons mieux gérer les prochaines pandémies.

Dans une période où la précaution est érigée en principe pour un oui ou pour un non, nous nous sommes retrouvés sans principe et sans précaution face à une pandémie virale prévisible

Vaccins : l’étrange défaite française.

Les chercheurs français sont las de devoir passer leur temps à remplir des papiers inutiles, ce qui les détourne de leur véritable activité.

Reprise des Mardis d’assezat sous forme de video-conférence Zoom :

Mardi 30 Mars à 17 h 30 – La maladie de Parkinson : quoi de neuf docteur ? par Christine BREFEL-COURBON

La conférence sera virtuelle, limitée à 100 participants, et utilisera le logiciel zoom. Vous trouverez un mode d’emploi au format pdf en cliquant sur le lien suivant: https://img-view.mailpro.com/clients/2016/1/19/115701/ZOOM_mode_emploi.pdf

21 Février 2021

Toulouse Insolite :

Par ces temps un peu étranges, il faut explorer. La place du Salin (Cliquer ICI) est un infini à notre disposition.

18 Février 2021

Les séances de l’Académie, orientées vers son fonctionnement interne sont traditionnellement privées et réservées aux membres qui y assistent.

Les contraintes sanitaires nous ont conduit à utiliser largement les outils de téléconférence. Nous en profitons pour tenter désormais de mettre en ligne la communication interne d’un(e) de nos membres qui traditionnellement clôt la séance privée.

Ces présentations seront désormais accessibles dans le menu « Communications, Conférences & Colloques. »

9 Février 2021

Patience et Vaccination (Yves Le Pestipon)

En ce début du mois de février 2021, plusieurs membres de notre académie ont reçu une première injection d’un des vaccins contre la Covid 19. Tous se portent bien. Il n’y a eu aucun effet secondaire notable. 

L’Académie des Sciences et Belles-Lettres de Toulouse a pris, depuis un an, les mesures nécessaires pour protéger ses membres et protéger le public auquel elle s’adresse des effets redoutables de l’épidémie actuelle. Plusieurs colloques ont été ajournés. La quasi-totalité des rencontres publiques ont été repoussées sine die. Les réunions internes ont été remplacées par des réunions « zoom ». Seuls quelques-uns de nos membres se rendent parfois dans nos locaux pour les entretenir, récupérer le courrier, travailler à la bibliothèque, ou échanger sur quelque question qui leur importe. Ils ne se retrouvent jamais plus de trois ou quatre. 

C’est un spectacle assez triste qu’offrent la salle Clémence Isaure et nos salons, que nous avions l’habitude, depuis quelques années, de voir régulièrement peuplés par des présences nombreuses. Les portraits de nos prédécesseurs, les livres de nos bibliothèques, nos archives, ne sont guère regardés. Aucune voix ne retentit sous les plafonds. L’effort que nous faisions pour nous informer des derniers travaux de la Science et pour les diffuser vers le public sont interrompus. 

La vaccination nous semble enfin ouvrir une voie d’espérance. Les membres de notre Académie qui sont compétents en ce domaine sont convaincus de ses vertus. Ils ont été parmi les premiers à se faire vacciner, et ils encouragent leurs confrères et leurs amis à les imiter. 

Il n’y a pas de certitude absolue. Le monde est un terrain mouvant. Nous devons toujours maintenir, à la suite de Montaigne, la question « que sais-je » ? Cependant, il s’agit de vivre, donc de parier, en s’appuyant sur des probabilités raisonnables. Si la Science ne prétend pas posséder une vision vraie de la totalité de tout, elle a acquis des certitudes sur plusieurs aspects de la réalité. Si elle s’interroge, et si les vérités qu’elle a produites conduisent toujours à de nouvelles questions, plus nombreuses et plus fondamentales, elle aide à construire, avec quelque raison, des actions. C’est ainsi que nous pouvons croire aux effets positifs de la vaccination, déjà largement validés par l’expérience d’autres vaccinations et par les travaux de validation qui ont été effectués quant à celle-ci. 

L’esprit des Lumières, qui préside au fondement de notre Académie n’est pas la croyance en la Lumière, ou même en une lumière unique qui nous révélerait d’un coup le vrai. Elle n’est en rien une foi dans un sol sûr. C’est la volonté de chercher à comprendre par expériences, et la conviction que nous pouvons, en partageant les connaissances acquises, ensemble, aménager au mieux notre séjour sur terre. 

Notre Académie a choisi la patience, et elle pratique l’espérance. Elle prétend contribuer, autant qu’elle le peut, au maintien de nos lumières, et à leur diffusion. Elle travaille, avec discrétion et énergie, aux prochaines rencontres, qu’elle souhaite créatrice de sens et de savoir heureusement partagés. 

Patience et vaccination font plus que force ni que rage…

27 Janvier 2021

Variantes génétiques du Virus (Max Lafontan)

Pour les laboratoires Français, les mauvaises nouvelles s’accumulent. Le Laboratoire Sanofi, avait déjà annoncé en décembre que son vaccin avait pris un gros retard du fait de résultats moins bons qu’attendu et ne serait disponible que fin 2021. L’Institut Pasteur a annoncé qu’il arrêtait le développement de son principal projet de vaccin contre le SARS-CoV-2, car les premiers essais ont montré qu’il était moins efficace qu’espéré. Son vaccin utilisait comme base une adaptation du vaccin contre la rougeole pour combattre le SARS-CoV-2. Il y a d’autres projets vaccinaux à l’Institut Pasteur, comme un vaccin à usage nasal et un second candidat vaccin à ADN. Ces deux projets sont encore en phase préclinique, aucun essai n’a encore été mené sur des humains… Soyons patients !

20 Novembre 2020

Lueurs d’Espoir (Max LAFONTAN)

17 Novembre 2020

Le jeudi 17 novembre, lors d’une séance interne de notre Académie, Max Lafontan nous a présenté une synthèse de ce qu’il avait pu savoir et comprendre de la Covid 19. Il propose là quelques connaissances validées, et ouvre des perspectives.  C’est un exposé, extrêmement clair, qui semble pouvoir être utile pour quiconque.

Coronavirus & CoVid-19 (Max LAFONTAN)

24 Août 2020

Vaccinologie et Vaccinosophie. (Max LAFONTAN)