Legs Anatole FEUGERE


Né le 4 Août 1877, Anatole Feugère eut une existence toute dédiée à l’ENSEIGNEMENT. Il a été professeur de lettres dans divers lycées et fit un long séjour à Fribourg en Suisse où il enseigna au collège d’Etat de 1909 à 1914. A son retour en France il eut une chaire de lettres au lycée d’Angoulême. C’est là qu’il acheva sa thèse commencée à Fribourg :  » Un précurseur de la Révolution, l’abbé Raynal (1713 – 1796)  » et la thèse complémentaire « Bibliographie Critique de l’abbé Raynal » soutenues en 1921 et publiées en 1922. Il fut nommé professeur à la faculté des lettres de Toulouse en 1923.

Très jeune, en 1906 il avait fait paraître « Lamennais avant l’Essai sur l’Indifférence ». Son ouvrage le plus connu est sans doute « Un grand Amour Romantique : Georges Sand et Alfred de Musset ». Il collabora à diverses revues : le Mercure de France, la Grande Revue, la Revue Bleue, la Revue d’Histoire Littéraire de France, la Revue de Fribourg, la Revue de Belgique.

Il fut reçu à l’Académie des Jeux Floraux en 1935 et dans son discours de réceotion fit l’éloge de l’enseignement du français. Il fit paraître en 1932 dans les « Annales du Midi » une étude très fouillée sur les jeux interdits et les démêlés des joueurs coupables avec le Capitoul et la Justice.

(d’après des souvenirs de famille)

Ouvrages donnés à notre Bibliothèque