Une lecture pour l’été par notre confrère J-B Hiriart-Urruty