1800 – 2015 : Evolution de la société avec la progression de l’électricité

Conférence par Max MARTY Professeur à l’ENSEEIHT (Toulouse ) Hôtel d’Assézat, Salle Clémence Isaure, rue de Metz Mardi 15 mai 2012 à 17h30 Pendant des siècles, des phénomènes inexpliqués, l’ambre qui attire des corps légers, la magnétite et la foudre, seront considérés comme les manifestations des dieux. Vers l’an 1100, au Moyen-âge, les bases des Sciences expérimentales sont posées. A la Renaissance, à l’époque de Louis XIII, Galilée révolutionne la pensée. Peu avant la révolution française apparaissent le fardier de Cugnot en 1771, le tramway d’Oustram John en 1775 et la machine à vapeur de James Watt en 1785. Avec la Révolution, les Sciences et les techniques s’organisent. Sous le Consulat, en 1800, Alessandro Volta invente la 1ère pile et découvre le courant électrique. Il faudra attendre 70 ans l’arrivée de la 1ère génératrice électrique et encore bien des années avant que l’ampoule apporte la lumière dans les foyers. Pendant les années folles, l’Etat investit dans l’équipement électrique. En 1939 la France exporte massivement faute de consommation locale. Après-guerre, la progression des vecteurs électriques reprend et de nouvelles fonctions apparaissent. Six domaines révolutionnent successivement tous les foyers, toutes les entreprises, toutes les activités humaines en orchestrant toujours l’évolution de la société. Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse Union régionale des ingénieurs et scientifiques de Midi –...
Lire la suite...

Aéroport Toulouse – Blagnac : un développement au service du territoire

Conférence par Jean-Michel VERNHES Président du directoire de l’aéroport Toulouse-Blagnac Hôtel d’Assézat, Salle Clémence Isaure, rue de Metz Mardi 24 avril à 17h30 L’aéroport Toulouse/Blagnac est engagé dans une phase de croissance forte. Quatrième aéroport français de province (7 millions de passagers en 2011), il va connaître en 2012 une nouvelle étape clé de son développement avec l’arrivée des bases régionales Air France et EasyJet. Cette double implantation nécessite de réorganiser l’implantation des compagnies dans l’aérogare, pour anticiper l’augmentation prévue du trafic. Elle s’accompagne également de nouveaux services aux passagers, qui seront proposés tout au long de l’année 2012. Cette montée en puissance de la plateforme toulousaine dans le paysage aérien français se fera au bénéfice des habitants de Midi/Pyrénées, qui vont disposer d’une infrastructure encore plus performante, au service de leurs attentes. Les voyageurs affaires (56 % du trafic)  y trouveront de nouvelles opportunités de développement de leur activité. Les passagers loisirs et famille vont bénéficier d’un réseau plus dense pour se rendre dans les grandes villes d’Europe et d’Afrique du Nord. Cette offre élargie constitue également une source de développement pour les acteurs économiques et touristiques du Grand Sud, de nature à renforcer l’attrait de Toulouse et sa région. L’aéroport Toulouse/Blagnac est une société anonyme depuis 2007 détenu par des actionnaires publics uniquement. L’ouverture du capital à des actionnaires privés par l’Etat est un point important de son évolution future. Enfin il est important de tracer les perspectives de développement de l’Aéroport pour accompagner l’économie régionale à long terme. Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse Union régionale des ingénieurs et scientifiques de Midi –...
Lire la suite...

Mondialisation et responsabilité sociétale : DEFI ou DENI ?

Conférence par Jacques IGALENS Professeur à l’ Université des Sciences Sociales Directeur de la recherche de TBS (Toulouse Business School). Hôtel d’Assézat, Salle Clémence Isaure, rue de Metz Mardi 6 mars à 17 h 30 Depuis dix ans les pressions des parties prenantes ont poussé les entreprises à essayer de prendre en charge des problèmes qui n’ont parfois que de lointains rapports avec leurs métiers de base, le réchauffement climatique, la faim dans le monde, la pandémie du SIDA, le sous-développement, les populations défavorisées, la vie dans les quartiers difficiles, etc.. Ce mouvement connu sous le nom de RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise) est souvent relié aux carences de la gouvernance économique et écologique mondiale : face à l’impuissance des Etats les entreprises doivent-elles et peuvent-elles prendre le relais ? L’an dernier la publication de la norme ISO 26 000 (« Lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale ») a permis de fournir une définition claire et un contenu précis à une matière qui jusqu’ici fluctuait selon les catégories d’entreprises et les cultures nationales. Mais cette norme d’application volontaire place la barre très haut et pose certains problèmes relatifs à la légitimité d’une instance de normalisation pour aborder des thèmes tels que les droits de l’homme ou le droit du travail. Force est de constater que la crise actuelle n’a pas fait disparaître la RSE de l’agenda politique puisque le gouvernement français s’apprête à publier un décret qui devrait rendre obligatoire la reddition de comptes des entreprises françaises en matière sociale et environnementale. Ce mouvement est-il irréversible ? Entre défi et déni quelle est la véritable responsabilité sociale de l’entreprise ? Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse Union régionale des ingénieurs et scientifiques de Midi –...
Lire la suite...

Innovations et Tendances en Architecture

Conférence par Gérard HUET, architecte Cofondateur de l’agence toulousaine Cardete et Huet, détentrice de nombreuses récompenses et distinctions dans le domaine de l’architecture Hôtel d’Assézat, Salle Clémence Isaure, rue de Metz Mardi 21 février 2012 à 17h30 De BRUNELLESCHI à REM KOOLHAAS et son Junckspace : Un panorama des courants et modes architecturaux. Et si la modernité architecturale était révélée entre 1420 et 1430 par F. BRUNELLESCHI dans sa quête de la notion de « structure » lors de l’édification du dôme de Santa Maria del Fiore de FLORENCE ? Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse Union régionale des ingénieurs et scientifiques de Midi –...
Lire la suite...