Didier Foucault

« Ecrire autrement l’histoire de Toulouse? »Conférence-débat avec Didier Foucault, assisté de Christine Dousset, Rémy Pech et Jean-Luc Laffont.Vendredi 15 décembre 17 h 30Salle Clémence Isaure -Hôtel d’AssézatConférence organisée par l’Académie des sciences et belles lettres de Toulouse Autour de la collection « Cette année-là à Toulouse », lancée en 2018 par les Editions Midi-pyrénéennes, cette conférence s’interrogera sur les manières d’écrire l’histoire de notre ville et sur le parti-pris des promoteurs de cette collection de s’appuyer sur une date marquante de son histoire.Un événement, en dépit de sa brièveté, n’est pas un simple fait divers. Son statut d’événement tient au fait qu’il est le révélateur d’évolutions qui en amonts se sont produites dans les profondeurs de la cité et, d’autre part, qu’il va marquer durablement de son empreinte la vie de celle-ci et la mémoire de ses habitants. C’est à partir de ces trois paramètres – le récit de l’événement, une réflexion sur ses causes et sur ses conséquences – que se structurent les différents titres publiés par cette collection qui, autre gageure, fait appel à des historiens confirmés qui s’adressent au « grand public ».  – DIDIER FOUCAULT, directeur de la collection, est professeur émérite d’histoire à l’université Toulouse Jean Jaurès, membre de l’Académie des sciences et belles lettres de Toulouse et auteur de « 1619 Un libertin sur le bûcher, Vanini ».  – CHRISTINE DOUSSET est maître de conférences à l’université Toulouse Jean Jaurès et auteure de « 1799, les royalistes en échec ».  – REMY PECH est professeur émérite d’histoire à l’université Toulouse Jean Jaurès, membre de l’Académie des sciences et belles lettres de Toulouse et auteur de « 1871, la Commune, de la révolte au compromis républicain ».  – JEAN-LUC LAFFONT est professeur à l’Université de Perpignan-Via Domitia, membre de l’Académie des sciences et belles lettres de Toulouse; il prépare: « 1787, Loménie de Brienne, un prélat éclairé quitte une métropole des Lumières »    Autres titres de la collection:« -3900, les Chasséens des bords de Garonne », JEAN VAQUER « 250, Saturnin, martyr et saint « , JEAN-MARIE PAILLER « 419,  Théodoric premier roi wisigoth » JEAN CASSAIGNEAU « 1667,  Canal du Midi lancement d’un grand chantier »,  NICOLAS MARQUE « 1721, Un visiteur inattendu, l’ambassadeur du Sultan, MATHIEU GRENET « 1899, Les étrangleuses de la rue Aragon » SANDRINE PONS « 1939, La Retirada, exode des républicains espagnols », RICHARD MARIN « 1942, Mgr Saliège, une voix contre la déportation des juifs », PATRICK CABANEL « 1962, Fin de guerre et arrivée des Pieds-Noirs », COLETTE ZYTNICKI « 1969, Concorde premier vol »,  JEAN-MARC...
Lire la suite...