Serge BORIES

Serge Bories  Ancien Directeur de Recherche Emérite du CNRS – Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse. ************** Travaux réalisés dans le cadre de l’Académie des Sciences Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse. *Communications et publications dans les Mémoires de l’Académie.  – La physique des milieux hétérogènes, Vol.163, 2001, pp 63- 82. – Un avatar du déterminisme : le Chaos,Vol.164, 2002, pp 55-82. – Histoires d’eau, Vol.167, 2005, pp 63-82. – Les prolégomènes de la Relativité. L’œuvre d’Eleuthère Mascart (1837-1908), Vol.168, 2006,pp 121-139. – Emergence et Morphogénèse : Deux paradigmes revisités, Vol.172, 2010, pp 143-160.  -Rythmes-biorythmes. La construction rythmique du vivant, Vol.179 2017,pp 63-84. –De Cromagnon à Fermat : une saga des chiffres,Vol.181,2019, pp 167-183. *Eloge. Professeur Jean Nougaro (1922-2008), Vol.171, 2009, pp 25-30 *Rapport général de remise des prix pour l’année 2019 Vol.181, 2019 pp.289-304.                                  ...
Lire la suite...

Jean-Baptiste Hiriart-Urruty

Membre de l’Académie depuis 2004 Professeur de mathématiques à l’Université Paul Sabatier de Toulouse. Activités 14 Février 2019 : Conférence à la mairie de Pechbusque, salle du conseil « Pierre de Fermat : magistrat, philologue et mathématicien illustre mais … énigmatique » ——————————– Publications ——————————– Divers et curiosités Epatez vos amis avec des mathématiques élémentaires ! Prenons une corde tendue au sol entre deux poteaux de football distants de 100 mètres, poteaux auxquels les extrémités de la corde sont attachées. On ajoute juste 1 mètre à la corde, ce qui lui donne un peu de mou… Au milieu du terrain, à 50 mètres de chaque poteau donc, on tire la corde vers le haut, le plus possible, de façon que la disposition résultante ait la forme d’un chapeau ou d’un triangle bien aplati. Question : A quelle hauteur h est le sommet le plus haut du triangle ? Posez la question autour de vous, et les réponses fuseront : “C’est à peine perceptible, l’allongement de la corde n’a été que de 1%…” ; “Quelques centimètres à peine, un ballon de foot ne passerait pas dessous… ” ; “Moins de 1mètre en tout cas… ” (là, je hoche la tête pour laisser penser que je vais dans son sens… ). Mais, quelle est la réponse exacte ? Eh bien, elle est surprenante : plus de 7 mètres ! Une maison passerait dessous… Devant l’incrédulité de vos interlocuteurs, il n’y a plus qu’à faire une démonstration.. très simple au demeurant (niveau classe de Troisième) sans recours à une quelconque formule de trigonomètrie… La voici. A l’aide de notre bon vieux théorème de Pythagore, on écrit : (50)2 + h2 = (50, 5)2 , h2 = (50, 5)2 − (50)2 .Et là, on se souvient de l’identité remarquable a2 − b2 = (a + b) (a − b), de sorte que h2 =100,5×0,5=50,25. Ainsi h = 50,25 > 7 (puisque 7 = √49). Etonnant, non ? +++++++++ Eh Oh, année 2019 ! – Le nombre 2019 a quelques particularités, c’est par exemple la somme de 3 carrés de nombres entiers : 2019 = (.)2 + (.)2 + (.)2, (D) mais ce n’est pas la somme de 2 carrés d’entiers, comme c’est le cas pour ses voisins 2018 et 2020. Les mathématiciens savent dire quand cela est possible et quand ça ne l’est pas… Reste à trouver effectivement ces décompositions. On peut décomposer 2019 comme indiqué dans (D) de 9 façons différentes… On est sympa, on vous en donne (presque) une : 2019 = (31)2 + (.)2 + (.)2, les deux nombres manquants sont égaux.– A part ̧ca, 2019 est l’année du 50e anniversaire du...
Lire la suite...

Yves Le Pestipon

Samedi 28 septembre 2019 : Librairie Ombres Blanches, 11h, présentation de Deux Khagneux sous de Gaulle, correspondance entre Michel Taillefer et Dominique Noguez. Château de Gaujac, près Lézignan, 17 h, Explication de texte, « La Sorgue » de René Char. Dimanche 22 septembre 2019 : Librairies Ombres Blanches, 17h30, Classiques au détail, Du Bellay, « Heureux qui comme Ulysse ». Grèze-Herminix, 17 h, conférence sur le Préfet Poubelle. Lundi 9 septembre 2019 : Librairies Ombres Blanches, 17h30, Classiques au détail, Du Bellay, « Heureux qui comme...
Lire la suite...

Michel Bilotte

Professeur émérite de l’université Paul Sabatier de Toulouse, membre de l’Académie des Sciences Inscriptions et Belles-Lettres de Toulouse. Géologue de terrain, Michel Bilotte a pendant 40 ans apporté sa contribution à la connaissance des Pyrénées.


Lire la suite...

Rémy Pech

« Ecrire autrement l’histoire de Toulouse? »Conférence-débat avec Didier Foucault, assisté de Christine Dousset, Rémy Pech et Jean-Luc Laffont.Vendredi 15 décembre 17 h 30Salle Clémence Isaure -Hôtel d’AssézatConférence organisée par l’Académie des sciences et belles lettres de Toulouse Autour de la collection « Cette année-là à Toulouse », lancée en 2018 par les Editions Midi-pyrénéennes, cette conférence s’interrogera sur les manières d’écrire l’histoire de notre ville et sur le parti-pris des promoteurs de cette collection de s’appuyer sur une date marquante de son histoire.Un événement, en dépit de sa brièveté, n’est pas un simple fait divers. Son statut d’événement tient au fait qu’il est le révélateur d’évolutions qui en amonts se sont produites dans les profondeurs de la cité et, d’autre part, qu’il va marquer durablement de son empreinte la vie de celle-ci et la mémoire de ses habitants. C’est à partir de ces trois paramètres – le récit de l’événement, une réflexion sur ses causes et sur ses conséquences – que se structurent les différents titres publiés par cette collection qui, autre gageure, fait appel à des historiens confirmés qui s’adressent au « grand public ».  – DIDIER FOUCAULT, directeur de la collection, est professeur émérite d’histoire à l’université Toulouse Jean Jaurès, membre de l’Académie des sciences et belles lettres de Toulouse et auteur de « 1619 Un libertin sur le bûcher, Vanini ».  – CHRISTINE DOUSSET est maître de conférences à l’université Toulouse Jean Jaurès et auteure de « 1799, les royalistes en échec ».  – REMY PECH est professeur émérite d’histoire à l’université Toulouse Jean Jaurès, membre de l’Académie des sciences et belles lettres de Toulouse et auteur de « 1871, la Commune, de la révolte au compromis républicain ».  – JEAN-LUC LAFFONT est professeur à l’Université de Perpignan-Via Domitia, membre de l’Académie des sciences et belles lettres de Toulouse; il prépare: « 1787, Loménie de Brienne, un prélat éclairé quitte une métropole des Lumières »    Autres titres de la collection:« -3900, les Chasséens des bords de Garonne », JEAN VAQUER « 250, Saturnin, martyr et saint « , JEAN-MARIE PAILLER « 419,  Théodoric premier roi wisigoth » JEAN CASSAIGNEAU « 1667,  Canal du Midi lancement d’un grand chantier »,  NICOLAS MARQUE « 1721, Un visiteur inattendu, l’ambassadeur du Sultan, MATHIEU GRENET « 1899, Les étrangleuses de la rue Aragon » SANDRINE PONS « 1939, La Retirada, exode des républicains espagnols », RICHARD MARIN « 1942, Mgr Saliège, une voix contre la déportation des juifs », PATRICK CABANEL « 1962, Fin de guerre et arrivée des Pieds-Noirs », COLETTE ZYTNICKI « 1969, Concorde premier vol »,  JEAN-MARC...
Lire la suite...